Néphrologie Tunisie

Définition

La néphrologie est la spécialité de la médecine chargée de la prévention, de l’étude et du traitement des maladies des reins et de leurs complications.

En fait, Ils correspondent à l’étendue de leurs travaux: hypertension artérielle (pression artérielle élevée), néphropathie diabétique, maladies glomérulaires et héréditaires dans leurs différents types, infections des voies urinaires, calculs urinaires, insuffisance rénale aiguë et chronique et soi-disant traitements de substitution rein, dialyse et greffe de rein.

Image represantant La néphrologie

les maladies que la néphrologie s’adresse

  • Glomérulonéphrite primaire ou liée à des maladies systémiques (lupus, polyarthrite rhumatoïde, Sjögren, vascularite …)
  • Amylose rénale
  • Syndrome néphrotique
  • Protéines et hématurie non urologique
  • Néphropathies liées au myélome
  • Maladies rénales héréditaires: polykystose rénale, sclérose tubéreuse, Alport
  • Hypertension artérielle essentielle et secondaire
  • Hypertension bénigne et maligne
  • Néphropathie diabétique
  • Néphropathies associées aux tumeurs
  • Insuffisance rénale chronique et insuffisance rénale aiguë
  • Néphropathies toxiques
  • Néphropathies associées à une maladie cardiaque
  • Dialyse
  • Néphropathies associées à des maladies du foie (cirrhose, associées aux virus de l’hépatite B et C …)
  • Néphropathies associées au virus de l’immunodéficience humaine
  • Néphropathie de l’obstruction urinaire
  • Greffe de rein

diagnostique

Le néphrologue utilisera différentes techniques pour étudier la fonction rénale et vous aider à diagnostiquer la maladie qui affecte vos reins:

Test sanguin:
  • Paramètres servant à vous dire comment fonctionne le niveau de filtrage des reins: quand ils augmentent leurs concentrations dans le sang, cela indique qu’il y a un dysfonctionnement des reins.
  • Paramètres indiquant les maladies pouvant endommager les reins.
Analyse d’urine:

élimination des protéines, albumine, globules rouges, hormones…

Échographie rénale: 

permet de voir la forme et la taille des reins, la présence de lithiase (« calculs ») dans les voies urinaires, tumeurs, kystes, angiomes, abcès…

Échographie Doppler rénal:

observer l’état de la circulation sanguine dans les reins, qu’on peut réduire en cas de thrombose ou de « rétrécissement » des artères rénales (sténose).

CT (scanner) ou imagerie par résonance magnétique (IRM):

fournit des informations complémentaires à l’image de l’échographie dans certaines maladies rénales.

Renogramme isotopique:

est basé sur l’élimination par les reins d’une substance marquée d’un élément radioactif (isotope), qu’une equipe des spécialistes en médecine nucléaire le détectera.

En bref, elle permet d’étudier la fonction de filtration des reins, d’analyser si le fonctionnement des reins suggère la présence d’obstruction au passage de l’urine du rein vers l’extérieur ou s’il existe une sténose de l’artère rénale qui compromet le flux de sang vers le rein.

Artériographie rénale:

consiste à administrer une substance (produit de contraste) par voie intraveineuse dans les artères rénales. Pour atteindre les reins, le nephrologue donc pratique une ponction dans une artère normalement des jambes. Ensuite, il réalise la en remontant l’artère aortique pour atteindre les artères rénales.

Biopsie rénale:

En général, une ponction est réalisée avec une aiguille fine dans la partie inférieure de l’un des reins pour obtenir des fragments de 1 mm d’épaisseur de rein, qui seront ensuite étudiés au microscope par des pathologistes. Pour l’exécuter, une courte hospitalisation est nécessaire, une anesthésie locale doit être réalisée dans la région lombaire pour éviter les douleurs dans les régions musculaires et rénales, et un appareil à ultrasons doit être utilisé pour guider la ponction du rein en toute sécurité. En effet, la biopsie rénale est utilisée pour le diagnostic de certaines maladies du rein et ne sera pas toujours nécessaire.