Auteur : drbouricha

DERMAL FILLERS

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

hyaluronique L’acide hyaluronique est un polysaccharide présent dans tous les organismes vivants. La couche de derme de la peau contient des molécules d’acide hyaluronique, qui fournissent aux tissus des masses de fibres de collagène et des tissus de rétention d’eau et de volume. L’acide hyaluronique est une substance naturelle de notre corps qui est produite sous forme d’injection pour corriger les rides de la peau et n’est pas une substance synthétique. L’acide hyaluronique a été utilisé et utilisé par plus de 200 millions de personnes dans le monde. Puisqu’il ne contient pas de substances animales et de toxines, il n’y a aucun risque de transmission de maladies par d’autres organismes et ne provoque pas de réactions allergiques. Il peut être appliqué à la personne immédiatement car aucun test n’est requis. Avec les technologies de développement, de l’acide hyaluronique a été produit et utilisé,


des injections d’acide hyaluronique sont introduites dans la peau (couche de derme) avec une aiguille très fine ou une pointe de canule pointue en polyéthylène. L’application est indolore en quelques minutes et le résultat peut être immédiatement observé par la personne. Il n’y a pas de gonflement ou de rougeur significatif après la procédure et le patient peut reprendre ses activités quotidiennes immédiatement. Le résultat de l’application est satisfaisant.

 

Zones d’application

 

  • Correction des rides du visage
  • Remplissage des lèvres,
  • Augmentation du volume des os mous
  • Réduction et remplissage des bords des yeux
  • Relèvement des sourcils
  • Correction du mauvais alignement de la forme du nez
  • Correction des déformations dans l’ovale du menton et de la mâchoire
  • Enlèvement des ridules sur la lèvre
  • Réduction de la ligne qui s’étend des bords de la bouche au bord du nez (pli nasolabial)
  • Élimination des ridules (bouche triste) aux coins de la bouche
  • Élimination des rides des sourcils et du front

 



Qu’est-ce que BOTOX?

Botox est synonyme de toxine botulique. Le Botox est un type de protéine bactérienne. Le Botox, qui a de nombreuses variétés, est la neurotoxine la plus connue. Cette substance, qui était autrefois utilisée comme poison, est aujourd’hui utilisée pour traiter de nombreuses maladies et peut également être utilisée à des fins esthétiques. Son utilisation à des fins esthétiques a augmenté ces dernières années. De cette manière, on répond à la question dans l’esprit des gens, ce qu’est réellement le Botox.

Bien que l’utilisation de telles substances en médecine, qui est aujourd’hui en fait un poison à l’état brut, soit encore suspecte, les bienfaits du botox sont très nombreux. Le cerveau utilise les nerfs pour stimuler les muscles du corps afin qu’ils puissent se contracter.

Dans la zone de contraction des muscles faciaux, des lignes prononcées peuvent apparaître au fil des ans, appelées simplement rides dans la population.


Le Botox promet de réduire l’apparence des rides sur le visage en empêchant la substance appelée acétylcholine, qui permet cette communication entre le cerveau et les muscles, de fonctionner. La substance donne à la personne une apparence plus esthétique en peu de temps en supprimant l’apparence de la peau ridée et vieillie. Le Botox offre également la possibilité de concevoir l’expression vous-même.

 

Zones d’application

 

  • Pli nasolabial; il est possible de se débarrasser des rides qui vont du nez au coin de la bouche.
  • Les coins des lèvres sont relevés.
  • Il est possible de se débarrasser de l’aspect inesthétique d’une gencive, particulièrement visible lorsque l’on rit.
  • Fournit des résultats à 100% pour les erreurs de rire.
  • Il est utilisé sous les aisselles chez les personnes ayant des problèmes de transpiration excessive

 

Les Fils Tenseurs

Le relâchement cutané est l’une des principales préoccupations des patients qui consultent un médecin ou chirurgien esthétique. Les fils tenseurs peuvent être posés à différents niveaux du visage et du corps pour traiter le relâchement cutané. Ils permettent de retendre la peau et donc de rajeunir les traits sans intervention chirurgicale.

Les types de fils tenseurs

Il existe trois principaux types de fils actuellement disponibles: la polydioxanone (PDO), l’acide polylactique (PLA) et la polycaprolactone (PCA). Les fils PDO existent depuis longtemps et sont constitués d’un polymère synthétique biodégradable utilisé en chirurgie depuis de nombreuses années. Les fils PDO sont absorbés par l’organisme pendant 6 mois par hydrolyse et agissent en déclenchant les fibroblastes pour produire plus de collagène dans une zone ciblée.

Les fils PDO

Il existe trois principaux types de threads PDO utilisés; filetage mono, pignon et vis. Les fils mono sont lisses sans ardillons et sont ancrés à un point du visage ou du cuir chevelu. Ils resserrent principalement la peau et apportent une petite quantité de lifting. Les fils de pignon ont des barbes qui s’accrochent à la peau pour fournir un soutien et soulever le tissu affaissé. Les filets de vis ont un ou deux fils entrelacés autour de l’aiguille et fournissent une bonne restauration du volume aux zones enfoncées de la peau. La production de collagène autour des fils et de leurs barbes aide à restaurer le volume et améliore la texture et l’élasticité de la peau, ce qui se traduit par un résultat esthétique naturel.

Les différents sites de pose de fils tenseurs

fils tenseurs crantés

  • Raffermissement de la peau du visage et du corps (abdomen, bras, cuisses)
  • Remodelage du visage
  • Rajeunissement de la zone périorbitaire
  • Correction des rides et ridules
  • Correction du contour des lèvres
  • Raffermissement de la partie interne du cou
  • Correction du double menton
  • Lifting des sourcils
  • Amélioration de la structure du triangle nasolabial
  • Correction du contour du visage
  • Remodelage du corps

Fox eyes

L’une des tendances actuelles comprend le lifting des sourcils pour obtenir le style “Fox Eyes” (oeil de renard ou sourcil de renard) rendu populaire par Bella Hadid. Le Fox Eye est une procédure peu invasive qui utilise les fils pour soulever et allonger l’œil afin de créer un look retroussé, tout en soulevant simultanément la queue du sourcil.

La procédure fonctionne en tirant sur le front externe à l’aide de fils. Les fils sont placés sous la peau via des aiguilles. Ces fils ont des cônes ou des barbes pour maintenir la peau positionnée une fois qu’ils sont en place.

Un anesthésique local ou une crème anesthésiante peut être appliqué avant cela. La procédure prend environ 30 minutes, selon le nombre de threads requis. Habituellement, le temps de récupération est minime. Vous remarquerez peut-être un gonflement et des ecchymoses sur les zones traitées.

Pour des résultats plus durables ou des sourcils difficiles, un fil plus lourd et plus long peut être utilisé.

V Line

C’est la dernière et révolutionnaire procédure non chirurgicale qui resserre et soulève instantanément la peau, ainsi que la forme en V du visage. Ce lifting est en fait un sous-ensemble de lifting qui utilise des fils plus fins et moins invasifs. Des fils ultra-fins stimulant le collagène sont doucement placés sous la peau, encourageant la nouvelle croissance du collagène, produisant un effet tenseur de l’intérieur et créant le visage en forme de V.

Les bajoues

C’est un traitement qui place ces fils à travers votre mâchoire. Les fils sont tirés vers le haut pour soulever la bajoue sur le visage et l’enlever qui s’affaisse à travers la mâchoire. Il en résulte une mâchoire naturelle définie. Dans les salles de traitement, nous combinons souvent le traitement avec un produit de comblement dermique placé dans la zone pré-bajou. Cela signifie que votre mâchoire n’est pas seulement définie, mais qu’elle a un contour naturel qui convient à votre visage après un lifting du fil.

Le cou

Lorsque l’on souhaite simplement rajeunir le cou en termes d’amélioration de la texture, des fils monofilament ou vis PDO sont utilisés, car ces fils améliorent la microcirculation et la collagénose et corrigent ainsi la texture de la peau et les rides légères. Lorsqu’une réduction de volume due à un double menton est souhaitée, des fils PDO monofilament sont utilisés dans une technique de hachurage croisé pour aider à la lipolyse, en plus de resserrer la peau, tentant ainsi de restaurer l’angle cervico-mental optimal.

Fil tenseurs cou

Le lifting de corps

Ce lifting utilise la même technologie maintenant utilisée pour les liftings non chirurgicaux et apporte cette même technique pour améliorer le corps. Vous pouvez maintenant soulever l’abdomen, les fesses, le cou, les genoux et d’autres zones sans subir de chirurgie. Alors que certains patients peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour atteindre leurs objectifs esthétiques, beaucoup peuvent profiter d’un look lifté et plus attrayant avec un lifting du fil du corps non invasif.

Cette procédure  est l’option parfaite pour ceux qui souhaitent bénéficier d’un look resserré ou soulevé souvent acquis par chirurgie, mais sans intervention chirurgicale. Cette technique de lifting peut être combinée avec d’autres options d’amélioration cosmétique pour donner à votre corps et à votre peau un coup de pouce rajeunissant.

La zone à traiter recevra un anesthésique local administré, et les fils seront placés dans les tissus à soulever. Les fils PDO seront insérés avec une aiguille et placés sur des points spécifiques où ils seront ancrés pour maintenir le tissu en place. En fonction de la zone traitée, un certain nombre de fils seront utilisés pour les deux côtés de la zone afin que les résultats soient équilibrés.

La procédure est relativement rapide en fonction de la quantité de zones que vous avez traitées. Les fils resteront en place et se dissoudront lentement au fil du temps à mesure que la zone guérit.

Les principes de l’utilisation des fils tenseurs

Pas de cicatrice, ni de point de suture. Les fils sont insérés précisément dans les tissus à l’aide de fines aiguilles ou de canules à bout rond et mousse.  Ancrés et fixés, ils permettent de lifter et de tendre les zones traitées. Les tissus environnants agissent pour maintenir les fils en place, et préserver les effets du traitement. Avec la force de cicatrisation naturelle de la peau, dues aux micro-blessures causées par le procédé, de nouveaux tissus se forment et relancent la production d’élastine et l’induction naturelle de collagène.

La procédure fonctionne parfaitement pour les patients ayant une bonne élasticité des tissus, et sans excédent de peau. Ce processus de lifting par fils est adapté aux hommes ou aux femmes dès l’âge de 30 ans, ne désirant pas recourir à la chirurgie, tout en souhaitant maîtriser leur apparence pour se sentir plus jeunes ou plus naturels, rapidement et sans éviction sociale.

Durée de l’effet des fils tenseurs

La durabilité de l’effet dépend du fil utilisé et de la zone de traitement. L’effet est supérieur à 18 mois, et s’entretient par une séance annuelle d’Ultrasons Focalisés de haute Intensité. Comptez 1 à 3 mois pour avoir un résultat optimal.

Qui est le patient idéal ?

Les fils tenseurs sont recommandés aux personnes présentant un relâchement cutané faible ou important, au niveau du visage et du corps et ne souhaitant pas réaliser une intervention chirurgicale. Cependant, le docteur ajoute que les fils tenseurs sont uniquement adaptés aux patients ayant une peau suffisamment tonique. Les peaux fines, trop détendues ou plissées ne donnent pas de bons résultats avec les fils, de plus ils risquent d’être visibles sous la peau lorsque celle-ci est trop fine. Au contraire, les peaux trop épaisses et donc lourdes risquent de ne pas supporter les fils (de part leur poids) et donc de les faire retomber rapidement.

La pose de fils tenseurs est également déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante.

Le déroulement 

Le docteur analyse les zones  à traiter qui peuvent être les joues, les joues, les pommettes, ou les sourcils, l’abdomen, les faces postérieures des bras, les cuisses, ou les zones au-dessus des genoux. Après désinfection de la peau,  il effectue une petite anesthésie locale au niveau des points d’entrée des fils, afin de rendre la procédure plus confortable, et/ou pour pouvoir introduire facilement la canule montée avec son fil. Le docteur introduit alors chaque fil sous la peau. Puis il exerce une tension afin d’obtenir exactement le degré de lifting attendu. Il termine en coupant l’extrémité sortante du fils. Il pose en moyenne 4 à 8 grands fils par côté sur un visage, ou 8 à 20 sur un abdomen. L’effet de tension est immédiat et spectaculaire, en moins d’une heure.

En général, il n’y a pas de cicatrice ni de point de suture. Les suites sont simples. Quelques hématomes ou ecchymoses sont possibles.

Affaissement des seins: Quelques causes

Que ce soit après la venue d’un enfant ou durant la vieillesse, les femmes sont confrontées à l’affaissement des seins connu aussi sous le nom de ptôse mammaire. Au lieu d’être une fatalité, ce phénomène naturel peut en réalité être évité ou retardé le plus longtemps possible. Découvrez dans cet article les éléments de prévention de la ptôse mammaire ainsi que des solutions adaptées pour celles qui en sont déjà victimes.

Afin d’éviter ou de retarder les signes de passage du temps, la prévention du relâchement mammaire est importante. Bien qu’il n’y ait pas grand-chose à faire pour les facteurs génétiques, il existe cependant des astuces pour vous aider à retrouver une poitrine ferme et belle.

L’affaissement d’origine congénitale

Dès l’adolescence, certaines femmes peuvent avoir des seins de petite taille (seins hypotrophique) et donc se retrouver avec des seins qui s’affaissent en même temps qu’ils se développent. D’autres femmes ont des seins d’aspect tubéreux. Ce type de sein se caractérise par une forme cylindrique des seins (aspect en forme de tube), l’enveloppe cutanée est réduite et peut provoquer parfois l’apparition des vergetures.

La ptôse consécutive à la grossesse

Certaines études ont montré que ce n’est pas l’allaitement qui est responsable de la diminution de la fermeté du sein, mais plutôt le processus de maternité en entier. Avant l’accouchement vos seins subissent d’énormes changements hormonaux et peuvent parfois prendre beaucoup de volume. Puisque les ligaments sont beaucoup sollicités, la peau a tendance à ne pas supporter la tension trop forte. Après le sevrage aussi, les réserves de graisse, étant épuisées, peuvent provoquer un étirement de la peau occasionnant ainsi un affaissement.

La ptôse d’origine pondérale

Lors d’une prise de poids, une augmentation anormale du volume des seins peut arriver entrainant aussi une tension ligamentaire forte ce qui peut fragiliser la peau au niveau des seins. Si vous enchainez les prises de poids et les régimes, cela peut accélérer l’affaissement de votre poitrine.

La ptôse d’origine hormonale

L’œstrogène sécrété par le corps de la femme agit dans le cycle menstruel et aussi sur la qualité de la peau en maintenant le collagène. Ce dernier est un élément constituant essentiel du tissu conjonctif de votre peau responsable de sa souplesse et de sa fermeté. Quand les œstrogènes sont sécrétés en petite quantité, la femme se retrouve d’une part avec des seins mal formés ou de petites tailles et d’autre part avec une peau qui n’est pas élastique et qui peut facilement se détendre et s’affaisser.

Le processus de vieillissement

Durant la période de ménopause, le taux d’hormones produit par le corps diminue ce qui rend le tissu cutané moins épais et moins élastique. La peau perdant son élasticité à cause du manque d’hormones ne joue plus son rôle de soutien.

La Septoplastie

La Septoplastie

Certaines gênes respiratoires sont liés à des déviations ou des malformations de la cloison nasale. La septoplastie vise à la remodeler pour supprimer ces obstacles, afin de rétablir le passage de l’air dans les fosses nasales.

Principe de la septoplastie

Une déviation de la cloison nasale entraine une obstruction nasale chronique et une gêne à la respiration. Elle peut être à l’origine de ronflements nocturnes, d’une mauvaise qualité de sommeil associée à une fatigue chronique. Elle peut également causer des infections des sinus, ou encore des oreilles. D’un point de vue esthétique, elle peut à elle seule être responsable d’une déviation du nez sur un coté.

La septoplastie permet de remodeler la cloison nasale pour améliorer la respiration. Le résultat obtenu sera fonction de l’importance de la déformation anatomique constatée. Elle peut s’associer à une rhinoplastie dans le cadre d’une rhino-septoplastie qui aura un objectif à la fois fonctionnel et esthétique.

La Technique

La voie d’abord, l’incision, peut être cutanée à la base de la columelle ; on parle alors de “voie externe”. Cette voie est la plus adaptée à la rhinoplastie car elle permet d’aborder toutes les structures de l’architecture nasale pour réaliser un travail en précision.

La voie d’abord peut aussi être endonasale, dite ” interne”. Cette technique plus simple avec une cicatrice plus courte et moins visible ne permet cependant pas de réaliser un geste minutieux et précis. Elle est donc indiquée dans les cas de septoplastie simplexe.

Parfois un geste narinaires peut être associé (en cas de problème de valves nasales ou de narines trop larges). Les narines sont alors affinées par une petite cicatrice sur les bords narinaires quasi invisible à distance.

La voie d’abord, l’incision, peut être cutanée à la base de la columelle ; on parle alors de “voie externe”. Cette voie est la plus adaptée à la rhinoplastie car elle permet d’aborder toutes les structures de l’architecture nasale pour réaliser un travail en précision.

La voie d’abord peut aussi être endonasale, dite ” interne”. Cette technique plus simple avec une cicatrice plus courte et moins visible ne permet cependant pas de réaliser un geste minutieux et précis. Elle est donc indiquée dans les cas de septoplastie simplexe.

Parfois un geste narinaires peut être associé (en cas de problème de valves nasales ou de narines trop larges). Les narines sont alors affinées par une petite cicatrice sur les bords narinaires quasi invisible à distance.

Après la septoplastie

Les suites opératoires sont peu ou pas douloureuses. La gêne principale durant les premiers jours est constituée par l’impossibilité de respirer par le nez (du fait de la présence des mèches). Les mèches endo-nasales sont retirées après 2 jours. L’attelle endos-nasale en silicone est conservée 10 jours avant d’être retirée.

On retrouve fréquemment un gonflement (œdème) au sein des fosses nasales qui réduit le passage de l’air dans les 3 premières semaines suivant l’intervention. passé ce délai, le flux respiratoire se rétablit progressivement et le patient peut commencer à ressentir l’amélioration liée à ‘intervention.

Les bleus (ecchymoses) sont très rares.

On retrouve parfois un larmoiement transitoire du fait d’une irritation des voies lacrymales. De même, un trouble de la sensibilité des dents et de la mâchoire peut être noté de manière passagère.

Une période de repos et d’abstention d’effort de quelques jours est à prévoir dans les suites de l’intervention. Le retour à une vie socio-professionnelle normale est possible après quelques jours (10 à 20 jours selon les cas). Les sports et activités violentes sont à éviter les 3 premiers mois.

Le résultat définitif sera apprécié après 3 à 6 mois. En effet, pendant les 2-3 premiers mois, le flux d’air dans les fosses nasales peut resté perturbé du fait de la persistance d’un léger oedème.

Quelques aliments pour éviter de tomber malade cet hiver

Pour éviter les petits désagréments de l’hiver, on évite surtout de sauter les repas. Votre organisme aura besoin d’énergie pour affronter les premiers coups de froid. En sautant le déjeuner, vous affaiblirez votre corps et serez plus sensible face aux virus qui traînent. Votre organisme devra alors puiser dans vos réserves. Si toutefois, il vous arrive d’avoir envie de grignoter entre les heures de repas, privilégiez une collation ou un fruit.

Les fruits et légumes de saison pour leur pouvoir antioxydant et les vitamines C

Riches en vitamine C, les fruits et légumes colorés vont s’avérer précieux pour votre système immunitaire. En plus de leurs propriétés antioxydantes, ils vont contribuer à freiner le vieillissement de vos cellules et stimuler les défenses immunitaires de votre corps.

Pour booster votre système immunitaire et le protéger des aléas de l’hiver, on vous recommande le radis noir, la courge ou encore les poivrons. Misez aussi sur les kiwis et fruits exotiques. Ils vont procureront tonus et vitalité. Pour les amoureux des fruits et légumes,

Le radis noir pour soigner votre foie

Pour traiter ou prévenir certains troubles digestifs, le radis noir semble être un allié de choix. Ce légume crucifère apaise les ballonnements, stimule l’appétit et favorise la digestion. Le radis noir est l’ami des foies paresseux. Draineur général, il contribue à éliminer les toxines en agissant directement sur le foie, le pancréas et la vésicule biliaire. Il augmente les sécrétions biliaires et facilite leur évacuation vers l’intestin, ce qui va purifier le foie.

La courgette pour réguler le stress

Appartement à la famille des courges, les courgettes ont plus d’un tour dans leur sac. Elles sont riches en vitamines A et C et permettent de réguler le stress. En outre, ce légume peu calorique contient de nombreux minéraux qui neutralisent les acides biliaires. En clair, vous pouvez aussi miser la courgette cet hiver !

image 3D de coronavirus

Vaccin et traitement contre le Coronavirus

Selon des chercheurs américains, le Molnupiravir, un antiviral, pourrait bloquer la transmission du coronavirus en 24 heures. Ce médicament, encore expérimental, pourrait être une piste prometteuse pour prévenir des risques de formes graves de Covid-19. D’autres traitements et vaccins sont également à l’étude pour lutter contre le coronavirus.

Vaccin contre le Covid-19 : où en sont les essais cliniques ?

Parmi les différents vaccins actuellement testés à travers le monde, certains ont atteint la phase 3, celle qui précède la mise sur le marché et qui permet d’évaluer les bénéfices-risques.

Le 9 novembre, les laboratoires Pfizer et Biontech ont révélé avoir effectué une première analyse intermédiaire de leur essai clinique de phase 3 et avoir obtenu des résultats prometteurs : leur vaccin serait efficace à 90%.

Traitement contre le coronavirus : quelles sont les pistes ?

  • La radiothérapie

Plusieurs études menées en France, aux États-Unis, en Espagne, en Iran et en Inde ont suggéré que la radiothérapie à faible dose pourrait être bénéfique pour les patients touchés par des formes aiguës de coronavirus. Cette forme de traitement pourrait notamment soigner les poumons des malades.

  • Le molnupiravir

Le Molnupiravir, à l’origine, développé pour traiter la grippe saisonnière. Des chercheurs de l’Institut des Sciences Médicales de l’Université de Géorgie (États-Unis) ont suggéré que cet antiviral pourrait bloquer la transmission du virus en 24 heures.

  • Un essai clinique suspendu aux Etats-Unis

La société pharmaceutique Eli Lilly a annoncé, mardi 13 octobre, la suspension de son essai clinique sur un traitement expérimental pour des raisons de sécurité qui n’ont pas été précisées. Il s’agit d’anticorps de synthèse injectés par intraveineuse et ayant pour objectif de neutraliser le coronavirus chez les personnes touchées par la Covid-19.

  • Les corticoïdes

Des travaux dirigés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et parus dans le Journal of the American Medical Association en septembre confirment l’efficacité de la dexaméthasone et prouvent également que d’autres corticoïdes courants et bon marché sont utiles pour lutter contre la Covid-19. Les chercheurs ont effectivement constaté que l’administration de corticoïdes réduisait de 20% le nombre de décès chez les patients gravement malades.

Appendicite Aiguë

Douleur dans le bas de l’abdomen? Cela pourrait être une appendicite!

L’appendice est la partie initiale du gros intestin qui monte dans le bas-ventre droit. En fait, le terme «appendicite» est en fait faux, car ce n’est pas tout l’appendice qui est infecté, mais seulement son appendice, l’appendice. Nous vous dirons comment reconnaître l’appendicite et quand consulter d’urgence un médecin.

Causes de l’appendicite

La cause la plus courante d’appendicite est le blocage de l’intestin. Si des matières fécales s’accumulent à la sortie du côlon, les bactéries peuvent être responsables de l’inflammation de l’appendice.

Des autres causes possibles d’appendicite:

  • des plis dans l’intestin qui provoquent un blocage.
  • tissus cicatriciels dans l’intestin qui resserre l’intestin.
  • des corps étrangers tels que des noyaux de cerises, des parasites ou des excroissances.

Mon appendice est-il enflammé? Ce sont des symptômes possibles

Un symptôme classique de l’appendicite que la plupart des gens connaissent est la douleur abdominale, en particulier dans le bas-ventre droit. Mais ce n’est pas le seul signe d’appendicite. D’autres symptômes peuvent être:

  • Fièvre.
  • Pouls accéléré.
  • Nausées.
  • Perte d’appétit.
  • Constipation ou diarrhée.

Photo d'Appendicite Aiguë

Le traitement 

appendicite peut être fatale si l’appendice se brise. Autrement dit, lorsque la sécrétion inflammatoire s’échappe dans l’abdomen. Par conséquent, malgré tous les diagnostics à domicile, vous devez toujours consulter un médecin, même si aucune des actions mentionnées ci-dessus ne provoque de douleur.

Une appendicectomie, également connue sous le nom d’appendicectomie, est une procédure de routine pour les médecins et les chirurgiens. Souvent, aucune incision ne doit être pratiquée, une petite ponction dans la paroi abdominale suffit pour opérer l’appendice. L’avantage d’une telle opération n’est pas seulement l’absence de cicatrice sur le bas de l’abdomen, mais aussi la moindre probabilité d’infection de la plaie.

Remarque importante: cet article ne peut pas remplacer une visite chez le médecin. Il ne contient que des informations générales et ne doit donc jamais être utilisé seul pour l’auto-diagnostic ou l’auto-traitement.

le Brazilian Butt Lift

Le Lifting Des Fesses Brésilien

Si vous désirez des courbes plus voluptueuses aux bons endroits, Clinique ML vous offre la solution parfaite : un lifting brésilien des fesses (brazilian butt lift) à sa clinique de Montréal. Cette chirurgie esthétique rehausse vos courbes naturelles en vous donnant des fesses pleines, fermes et rondes à l’aide votre propre graisse corporelle.

Qu’est-ce que le Brazilian Butt Lift ?

Le lifting des fesses brésilien ne désigne pas un lifting à proprement parler mais une augmentation de la zone fessière par injection de graisse autologue – c’est-à-dire prélevée sur votre corps et ne pouvant pas être rejetée par votre organisme – pour améliorer le galbe des fesses, les rendre plus pleines de façon naturelle.

Il s’agit donc d’une double intervention :

  • Liposuccion des zones où la graisse n’est pas désirée : ventre, cuisses, dos, hanches, etc.

  • Réinjection de la graisse – lipofilling – dans les fesses pour en augmenter le volume et le galbe.

Cette opération de chirurgie esthétique permet un remodelage global du corps. La silhouette est améliorée, elle est affinée, le ventre est aplati, les cuisses peuvent être rendues plus fines, de même les poignées d’amour peuvent être supprimés afin d’obtenir une silhouette harmonieuse.

Suis-je un bon candidat pour un lifting des fesses brésilien?

Les bons candidats pour un BBL partagent des caractéristiques communes :

  • Une bonne santé — Vous devrez indiquer tous les médicaments que vous prenez afin que nos chirurgiens puissent déterminer s’il est nécessaire d’arrêter de les prendre avant la chirurgie.
  • Absence de tabagisme — Si vous fumez, vous devrez arrêter au moins deux semaines avant votre chirurgie et ne pas recommencer avant que la guérison ne soit complète.
  • Attentes réalistes — S’il est raisonnable de nourrir de grandes attentes à l’égard de toute chirurgie esthétique, il faut aussi comprendre les limites de ce qu’un lifting brésilien des fesses peut faire pour vous.

Comment s’effectue un BBL ?

Cette chirurgie s’effectue par le transfert de graisse autologue, pendant lequel la graisse du patient est délicatement prélevée de certaines parties du corps au moyen de la liposuccion. Une attention particulière est portée au fait de garder viables autant de cellules graisseuses que possible. La graisse est alors purifiée et ensuite injectée dans les fesses.

Où est prélevée la graisse ?

La graisse utilisée pour augmenter vos fesses provient généralement des zones de votre corps qui contiennent un surplus de graisse. Quelques-unes des zones courantes sont :

  • l’abdomen
  • les cuisses
  • les flancs (aussi appelés hanches ou poignées d’amour)
  • les bras
  • le dos (partie supérieure ou inférieure)

implant mammaire

Les types d’un prothèse mammaire

L’augmentation des seins par prothèse mammaire est une intervention chirurgicale qui permet d’augmenter le volume des seins au moyen de prothèse.

Les prothèses mammaires anatomiques

Elles ont la faculté de reproduire une forme naturelle du sein (forme en goutte ou poire) mais peuvent subir un risque de rotation. Ce risque est exceptionnel si la technique chirurgicale est correcte. Leur aspect naturel est particulièrement adapté aux patientes minces avec des tissus non épais ou n’ayant que peu de glande mammaire, ainsi que pour les cas de reconstruction mammaire.

Les prothèses rondes

Elles permettent un décolleté plus pigeonnant et un aspect davantage bombé dans la partie haute des seins. En cas de rotation, il n’y a pas d’altération de la forme du sein, les prothèses rondes étant hémisphériques.

Les prothèses mammaires anatomiques et les prothèses rondes sont constitués d’une enveloppe de silicone contenant un gel de silicone plus ou moins cohésif, ce qui procure un toucher très naturel et agréable. En plus de l’effet naturel ressenti à la palpation, les prothèses en gel de silicone offrent le résultat le plus esthétique et le plus harmonieux. Les études scientifiques ont prouvé l’innocuité de ces prothèses : elles ne provoquent aucune affection maligne, ni de maladie auto-immune.

Volume des prothèses

Il est théoriquement possible d’augmenter le volume presque sans limite. Cependant, chaque patiente possède une morphologie spécifique et, suivant le résultat souhaité (sein plus “bombant”, décolleté plus “rempli”, sein plus “naturel”, seins en “poire”, sein plus “remonté”…), nos chirurgien vous conseillera sur la technique, la voie d’abord, la forme et le volume qui permettront de répondre le mieux possible à l’image que vous avez de votre future poitrine. Ces aspects seront discutés lors de votre rencontre avec le chirurgien, pour mieux définir votre projet.

En effet, votre chirurgien connaît et pratique l’ensemble des interventions, en particulier les nouvelles techniques (mini-cicatrices, adaptation du volume de la prothèse à sa base, technique bi-plan, absence de fil à retirer permettant une douche dès le lendemain, résultat plus naturel);

il vous indiquera donc sa préférence pour chaque cas, en fonction de vos souhaits. De plus, pour vous aider dans la décision, des prothèses d’essais sont utilisées lors de la consultation.

PANTY DE CONTENTION

BBL: Le Panty De Contention

Lors d’une liposuccion, un lifting brésilien des fesses ou certaines opérations chirurgicales le chirurgien recommande fréquemment le port d’un panty de contention post-opératoire durant les semaines qui suivent l’intervention. Ce sont aujourd’hui des opérations « banales » et très bien maitrisées par les chirurgiens (la liposuccion est l’opération de chirurgie esthétique la plus effectuée en France après l’augmentation mammaire) néanmoins elles s’accompagnent inévitablement de petits désagréments durant la période post-opératoire et nécessitent un minimum de précautions à respecter.

Le panty, ou la gaine dans les opérations les plus localisées va servir à parfaire les résultats et limiter ces désagréments, mais plus concrètement à quoi sert-il exactement et pourquoi est-il important de le porter ?

Dans quels cas est-il recommandé ?

Ce sous-vêtement est régulièrement conseillé en cas de liposuccion du ventre, des hanches, des cuisses et du fessier, pour une abdominoplastie, ou plus généralement d’une opération chirurgicale de ces zones ainsi que des genoux et des mollets. Il joue essentiellement un rôle compressif, mais aussi de protection de la zone opérée et de drainage.

A quoi sert le panty de contention après une liposuccion ou abdominoplastie ?

Durant les semaines qui suivent l’intervention, la graisse aspirée est remplacée naturellement par l’eau du corps pour former un œdème. La zone opérée a ainsi tendance à gonfler (ce qui est parfaitement normal) et le phénomène tend même fréquemment à s’étendre aux zones du corps voisines. Le panty de contention va donc permettre de contenir l’œdème et limiter le gonflement grâce à la compression qu’il exerce sur le corps.

Combien de temps faut-il le porter ?

De 3 semaines à 1 mois après une liposuccion. Les deux premiers jours il faudra le garder sur vous même en prenant votre douche (un sèche cheveu accélèrera le séchage) puis ensuite vous pourrez l’enlever 1 heure par jour le temps de vous laver et le nettoyer en même temps. C’est l’usage habituel et il n’y a aucune contre-indication à l’enlever durant ce laps de temps chaque jour.

Dans le cas d’une abdominoplastie, le port de la gaine compressive est recommandé durant 3 semaines, et jusqu’à 6 semaines pour une réparation musculaire.